Théologie de l'éducation chrétienne

La Bible dit en Jérémie 6:16: " Ainsi parle l'Eternel: placez-vous sur les chemins, regardez, informez vous des antiques sentiers: où donc est le bon chemin? Marchez-y et trouvez le repos de vos âmes".
Il y a "d'antiques sentiers" à redécouvrir dans l'histoire de l'éducation, riches en exemples, propres à nous inspirer dans notre pratique aujourd'hui.
L'éducation chrétienne n'est pas quelque chose de nouveau: dès les premiers temps du christianisme, l'église a relevé ce "manteau de l'éducation", prenant très au sérieux non seulement la formation à la foi, mais la formation intellectuelle aussi.
L'amour de Dieu pour les hommes a été à l'origine de bien des ministères qui se sont levés pour former la jeune génération, l'éduquer, sur le fondement de la foi. C'est ainsi par exemple que Calvin a pu constater, au 16ème siècle que "l'Eglise n'a jamais fleuri sans écoles".

Tout en matière d'éducation, de formation, a été l'initiative d'hommes et de femmes dont l'amour pour Dieu et pour leur prochain les a conduits à s'occuper d'éducation.
Des Pères de l'église à l'éducation mérovingienne, de l'immense effort d'implantation d'écoles sous Charlemagne à la création de la première Université à Paris, de la Réforme au 20ème siècle, une nuée de témoins nous encourage, aujourd'hui, à courir la course de la foi, dans ce champs de l'éducation, si déterminant pour la génération montante et l'avenir de nos nations.

Retraçons ensemble les grandes lignes de cette histoire, découvrons les "traces de Dieu" en matière d'éducation, les "puits anciens" qui ont été bouchés par les siècles d'incrédulité, de perte de vision, afin de susciter un élan nouveau, une inspiration nouvelle, dirigées vers la jeune génération, pour la plus grande gloire de Dieu.